Bienvenue sur le site internet de La Jaudonnière

logo du site
  • Bienvenue sur le site internet de La Jaudonnière
  • Bienvenue sur le site internet de La Jaudonnière
  • Bienvenue sur le site internet de La Jaudonnière
  • Bienvenue sur le site internet de La Jaudonnière
  • Bienvenue sur le site internet de La Jaudonnière

Accueil du site > Tourisme > Histoire

Histoire

Les Origines :

La Jaudonnière ( de Jodoyneria ) paraît tenir son nom de la famille de Jaudouin, éminente au Moyen Age, qui s’est éteinte il y a environ 200 ans dans la branche des Rorthays qui possédait la terre de Marmande, près de Mareuil.

Là encore, le cadastre nous vient en aide pour prouver l’ancienneté de cette localité. Nous y trouvons, en effet des dénominations dont l’origine celtique ne fait pas doute : Le Champ Caillou, la Pierre Aiguë, Les Garnes, La Folie et quelques autres qui rappellent des faits d’armes dont l’histoire n’a malheureusement pas conservé le souvenir : Le Champ des Batailles, Le Pré des Batailles, La Bataille.

En dehors de ces témoignages écrits, il existe une preuve matérielle de la préexistence des Celtes en ce lieu : le tumulus qui s’élève non lion de l’église.

Antérieurement à la Révolution, la châtellerie de la Jaudonnière dépendait de la seigneurie de la Forêterie, qui appartenait aux Suzannet de la Chardière. Elle avait son Parquet, dont le nom est encore porté par l’auberge construite à l’aide de ses débris.

Administration ancienne (1789-1999)

  • souveraineté 1789, royaume de France
  • 1790, Vendée
  • département 1793, Vendée
  • 1801, Vendée
  • district 1793, La Chateigneraye
  • arrondissement 1801, Fontenay [Fontenay-le-Comte]
  • canton 1793, La Jaudonniere
  • 1801, Sainte-Hermine
  • municipalité 1793, La Jaudonniere

Lors de la division de la France en départements, la Jaudonnière devint chef-lieu de canton. Les communes de la Réorthe, de Saint-Juire, de Champgillon, de Saint-Martin Lars, de Saint-Mars des Près, de Saint-Philbert du Pont Charrault faisaient partie de son ressort.

Aujourd’hui :

L’activité économique demeure l’agriculture et au début du XIXème siècle commence l’exploitation d’une importante carrière de calcaire : la FACO ( Fours A Chaux de l’Ouest).

A la fin du XXème siècle le secteur industriel se développe avec la création d’une zone d’activité : actuellement elle y accueille :
- un atelier de construction de machine outils : Deschamps Machine Outils
- une usine de découpe de volailles : Béziau Vollailes
- une usine pour la transformation de matière plastique : La Vendéenne de Plastiques
- une entreprise de gravure laser et mécanique : Vendée Gravure

LES MAIRES DE LA JAUDONNIERE DEPUIS 1793 :

  • MASSON Henri 1793-1797
  • BLANCHET Louis 1797-1798
  • CHOYEAU Pierre 1798-1799
  • BLANCHET Louis 1799-1800
  • CHOYEAU Pierre 1800-1801
  • BONNAUD Pierre 1801-1831
  • OUVRARD Louis 1831-1835
  • SARAZIN René 1835-1842
  • GODIN Lucien 1842-1868
  • BOUSSINEAU Louis 1868-1870
  • CHAUVEAU Lucien 1870-1878
  • SARAZIN François 1878-1892
  • CHAUVEAU Auguste 1892-1904
  • SARAZIN Arthur 1904-1919
  • ROULLEAU Gustave 1919-1929
  • RICHARD Pierre 1929-1953
  • ROGER Maurice 1953-1977
  • DRAPEAU André 1977-2008
  • DESCHAMPS Frédéric Depuis 2008

Les Maisons Nobles et Logis :

La paroisse de la Jaudonnière possédait avant 1789 de nombreuses maisons nobles :
- La Simbradière, habitée en 1605 par la famille de Goyon
- La Boucherie, ancien château habité en 1602 par une famille de Grellier alliée à la famille de Jantet
- La Brelezière, ancien château habité dés 1650 par la famille de Puyrousset
- Le Grand-Mitteau, habité par la famille de Caumont, alliée des Suzannet, de Chabot, de la Rochejaquelein et de la Bretèche.
- Le Petit Mitteau, ou habitait Constance de Commont d’Ade, mariée au Marquis Louis-Henri-Auguste de la Rochejaquelain à la Jaudonnière le 16 octobre 1769, mère de trois généraux des guerres de Vendée : Henri, Louis et Auguste né le 17 Avril 1784 au Petit Mitteau.

-  Beaulieu, ancien château habité par une famille de Grellier et du Fougeroux
- La Forêterie aux Suzannet de la Cardière
- La Dennerie, aux Chabot
- La localité appelée aujourd’hui «  le Moulin Neuf », sur les bords de l’Arkanson, était autrefois une maison bourgeoise ayant une métairie située un peu au-dessus de la maison principale, cette maison se nommait « le Coteau » et était habitée en 1650 par les famille David, Seigneur du Vigneau, et Hulin, Seigneur du Coteau. Il y avait là autrefois une Tannerie.
- La Forêt, ancien château qui appartenait autrefois à la famille de Jousseaume de la Bretèche, seigneurs du lieu
- Mitteau, une fuie carrée du XVIIème siècle.

Rochejaquelein

Auguste de la Rochejaquelein



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF